Lieux
0

Les Bains Douches, réouverture du club mythique des années 80′.

Au centre du 3ème arrondissement, rue du Bourg-l’abbé, les Bains Douches de Paris ont traversé les époques et accueilli l’élite artistique parisienne. En 1885, la famille Guerbois fait acquisition des murs et en fait les plus célèbres thermes de Paris. Des bains hauts de gamme attirant de grandes personnalités, notamment Marcel Proust, et où les […]

Au centre du 3ème arrondissement, rue du Bourg-l’abbé, les Bains Douches de Paris ont traversé les époques et accueilli l’élite artistique parisienne.

facade des bains

En 1885, la famille Guerbois fait acquisition des murs et en fait les plus célèbres thermes de Paris. Des bains hauts de gamme attirant de grandes personnalités, notamment Marcel Proust, et où les forts des Halles venaient siroter un café-calva au petit matin.
Le démantèlement des Halles par Georges Pompidou mène les Bains et les autres commerces alentours à leurs chutes.

À la fin des années 1970, Fabrice Coat, ancien antiquaire, est attiré par les deux caryatides qui ornent l’entrée. Mais la magie du lieu le séduit et il décide de reprendre l’affaire pour en faire un espace dédié à la nuit. Redécoré avec l’aide de l’architecte Starck, les néons qu’il installe et les fresques qu’il commande confèrent aux Bains une allure de club branché parisiens réservé à un Paris en vogue.

soirée aux bains

À son ouverture le 21 décembre 1978, le lieu devient rapidement le bar huppé de toutes les exubérances.
Un échiquier est installé au fond de la piscine et un trou dans un mur donne à observer secrètement un film pornographique. Salle de concert rock n’roll et temple nocturne des nuits parisiennes, les Bains ont vu défiler la golden class du monde artistique, de Jean Paul Gaultier, à Andy Warhol en passant par David Bowie, Mick Jagger sans oublier Edwige Belmore, Polanski, Deneuve, Iggy Pop…

iggy pop et vanessa paradis

En 2010, suite à des travaux et à la destruction des murs porteurs, le bâtiment menace de s’effondrer, un arrêt préfectoral oblige alors la fermeture des lieux. La société des Bains a été créée en 2011, afin d’éviter le coup de grâce de cette icône des soirées parisiennes.

En attendant leur résurrection, les Bains sont squattés par la crème de la crème artistique, dirigée par la galerie parisienne Magda Danysz. La nouvelle génération d’artistes urbains vient agiter ses bombes, poser ses affiches et y construire des installations pour rendre hommage a cet endroit légendaire qui a vu défiler Basquiat et Prince, renouant avec le passé arty du lieu.

artistes des bains

Le club mythique des années 80′ et ses 3000m2 appartiennent aujourd’hui à Jean Pierre Marois, qui a pour projet de rénover le lieu en un hôtel de luxe à l’instar du Blake’s de Londres ou des Soho House de New York ou Berlin.

Les Bains ré ouvriront au mois de Mars, sous forme d’hôtel restaurant 5 étoiles, re-décorés par le designer Denis Montel dans un esprit chic «à la française».
Tout est conçu pour garder l’esprit artistique du lieu dans une ambiance raffinée et élégante.
La piscine sera restaurée à l’identique pour le Spa de l’hôtel, le sous sol sera aménagé d’un club et le restaurant accueillera le jeune chef Michael Riess pour des moments exquis dans un lieu rempli d’histoire.

Inscrivez-vous à notre Newsletter et ne manquez plus aucune actu !
Partager :
  • googleplus
  • linkedin
  • tumblr
  • rss
  • pinterest
  • mail

Écrit par : Marion Bazille

Laissez un commentaire !

Envie de vous exprimer ?
Laissez un commentaire !